Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 19:08
Le 08 novembre 2008 a été une journée longue et bien remplie. Départ vers 5h00 du matin avec Francis pour retrouver Bernard à Bagnols. De là, nous sommes parti en direction de Lyon pour le rétromobile. Pourquoi si tôt, ?!?, on se le demande encore.
En fait, bien que magnifique, la 403 bi-ton de Bernard, n'est qu'une 403.
Elle roule bien mais n'emprunte que les itinéraires bis. L'arrière pays se prétait bien à cette balade bucolique et mes compagnons de voyage sont très sympatiques.
C'est vrai qu'elle était chargé de moultes victuailles et boissons.
C'est vrai que nous avons eu le brouillard.
Bon, bref, nous sommes arrivé à Lyon à 10h30.








Sur place, nous avons retrouvé des oufs, mais aussi des amoureux des 203/403. Après quelques acolades, départ est donné pour envahir le parking et la halle avant le pique-nique de 12h00.
Voilà ce que j'ai remarqué sur le parking.

































































































Il y avait aussi une 203 cabrio bordeaux, mais elle est trop belle pour s'insérer dans cet article, assez banal. Il faudra aller visiter l'album photo du salon pour la voir ( 20081108_RetroLyon 20081108_RetroLyon ).

Le pique nique de 12h00 a été super sympa avec beaucoups de monde et une belle surprise : une belle maquette de ma 203 corbillard. Réalisation d'un ouf passionné et très gentil à qui je redis merci.
J'ai été tellement remué que je n'ai pas pris de photos lors de ce pique nique.
Bon voilà un assemblage de maquettes, réalisé par le même auteur. 203 et 403, que rêver de mieux, ..., un D4 peut être ?































L'après-midi à rétromobile a été courte. Il fallait penser à rentrer et en 403, on a beau dire, c'est plus long. Nous avons donc décolé vers 16h30 et pris la direction de l'autoroute.
















Belle pointe de vitesse de Bernard qui a tendance a bien appuyer sur le champignon. C'est peut être pour celà qu'il roule en ancienne, d'ailleur ?

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 23:16
Rien à voir, circuler







Une voiture de collection est une voiture de plus de 25 ans d'age. Et bien pas pour les organisateurs de retro Avignon.










Ma 2CV de 1979 recalée à l'entrée du parc, et pourtant ...
































































*












 



























 


Il faut qu'elle soit née avant 1970 ...
Bon, Il y en a des plus récentes que ma "titine". Favoritisme, voitures d'exeption ???? Tout est question de point de vue.
Heureusement, il y a les oufs pour un pique nique sympa et quelques fournisseurs pro.
Voilà les photos







































































































































































































































Pour le reste alles voir l'album correspondant ...

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 21:41
Me revoilà sur la RN7 pour me rendre à la bourse d'échange d'Orgon.


Petit rappel, cette bourse est organisée par le musée de Provence d'Orgon (http://www.musee-auto-provence.com/). Cette gargote tenue par la famille Deliere est à la fois musée, vente de pièces, ventes de voitures, organisation de manifestation dont la bourse.





































La visite de cette année à plusieurs sens pour moi.

    Tout d'abord, je m'y suis rendu avec ma femme et mon fils, ..., sans disputes (et ce n'est pas rien).


































    En suite, il fallait que je rencontre M. Clet, fournisseur de pièces de freinage entre autre, pou remplacer le répartiteur du camion qui fuit. Quelque part par là ...



    Et enfin, voir M. Deliere à qui j'ai acheté le camion. Camion dont l'origine douteuse m'empêche de faire les papiers.

Avec Madame et petit Monsieur















































 nous avons vu de belles voitures, de belles motos et des stands. Cet ensemble, à taille humaine, passe très bien.






































































Et même si je garde une petite rancoeur contre le tenancier, je ne peux que insiter les passionés d'y passer.

Bourse d'Orgon du 28 juin 2008 Bourse d'Orgon du 28 juin 2008
Partager cet article
Repost0
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 15:35

BOURSE D’ECHANGE DE CAVAILLON

08 Juin 2007

 

Il devenait vital pour moi d’accorder un peu de temps à mon passe temps mécanique. La pression monte d’un cran, j’achète le LVA pour consulter le planning des sorties. Au mois de décembre, c’est sûr il y a une bourse à Cavaillon. Bingo, dans le planning, Le 08 et 09 décembre, bourse d’échange à Cavaillon. La pression monte encore un petit peu. Il ne reste plus que l’accord de ma femme. Aussi tôt lu, aussi tôt demandé et c’est … OUI.

Permission en poche, me voilà le samedi 8 décembre en route pour Cavaillon. Un petit crochet pour récupérer un ami néophyte et nous voilà sur le M.I.N. vers 9h30.

Ce n’est pas que c’est grand, mais quand même. Le passage sous rubalise nous donne une petite impression de truandage : aurions-nous économisé les 5 € de l’entrée ?! Les premiers exposants extérieurs nous rappellent, sans péjoratisme, que nous sommes à la campagne. Le petit mistral qui va bien avec le soleil bleu, tout se petit monde se gèle. Heureusement qu’un magnifique moteur de 2CV alimenté au gaz (si, si) permet de réchauffer un peu les mains.




        Passé les premiers stands, peu nombreux, nous arrivons sur le parking des visiteurs.

 


 

Les voitures sont plus nombreuses que les places, preuve que cette bourse prend de l’ampleur. Déjà à 9h30, c’est la pagaille.

Les voitures sont belles. Je suis candide et émerveillé par l’apparition d’une magnifique 203 découvrable premier modèle. Je ne suis pas un spécialiste des salons et c’est la première en vrai pour moi. Et voilà pas qu’il y en a même plusieurs. C’est formidable.

























L’extase au milieu de toutes ces voitures, le plaisir de discuter avec tous ces passionnés et là, en face, la porte des 5 €. Et oui, nous ne sommes qu’au début et nous n’avons truandé personne. Mais tout d’abord, le petit tour du parking.


Oulà, là, c’est presque aussi long d’intégrer les photos des voitures que de faire le tour du parking. Pour le reste, je vous invite à aller voir le répertoire image.
Bourse, Cavaillon 2007 Bourse, Cavaillon 2007

Bon, allons voir ce que cachent ces hangars …, après la redevance des 5 € !!!


A l’intérieur, l’ambiance est tout autre. D’abord il fait chaud et en plus il y a des voitures, …, d’exception.

Il y a même une moto. Pas n’importe laquelle, une Norton qui roule à plus de 250 km/h. Et attention, sans assistance à la conduite !? Il fallait certainement beaucoup de courage pour piloter ce type d’engin.

 

Certaines mises en conditions sont assez originales et réalistes.

De sacrés bagnoles, belles, performantes et pleines d’histoires. Le rêve …

 

 

 

Pour finir, je peux signaler un crédit photos plus important sur le site et également et surtout un 2ième hall où l’on trouvait, bien sûr, des pièces et quelques miniatures.

Il y a d’ailleurs des exposants très intéressants comme M. Clet pour le freinage, le comptoir de la carrosserie, les « inconnus », ….Bon, voilà, le samedi matin s’est fini vers 14h00. Des rêves pleins la tête et une envie irrésistible de continuer dans cette voie. Je n’ai, bien sûr, pas passé assez de temps sur place. Tous les stands n’ont pas été visités, je n’ai pas noté le nom des voitures, …, je n’ai pas … Bon, ma femme a trouvé cela bien assez long, allez comprendre pourquoi.

Pour récapituler, la bourse de Cavaillon, c’est pas mal. Il y a le parking des visiteurs, les stands des « sans sous », le musée des voitures d’exception et le hall des stands « fortunés ».

 

A la prochaine, certainement pour une bourse sur Nîmes mi-janvier.

Partager cet article
Repost0
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 09:57

BOURSE D’ECHANGE D’ORGON
24 Juin 2006

 Dimanche 24 juin 2006, départ de bonne heure pour profiter de cette belle matinée qui s’annonce ensoleillée et chaude. Il ne faut pas traîner, la bourse d’échange du musée automobile de Provence se finie à 13h00.

En moto, les platanes de la RN7 défilent jusqu’à l’entrée d’Orgon où il règne déjà une certaine agitation. Lieu de passage, l’entrée du musée est habituellement discrète, voir introuvable. Tout cela cache bien l’agitation qui règne dans cette boutique, à la fois musée, troc de pièces, vendeur de voitures et pour couronner le tout atelier de restauration pour voiture de courses, anciennes bien sûr. On apprend donc que la famille Delliere, tenancière du lieu, est très active et participe avec l’écurie des Trapannelles, à de nombreuses courses et rallye historique (Le mont Ventoux évidemment).

Afin d’avoir une meilleure vision de l’ensemble, je vous propose d’aller visiter le site du musée : http://www.musee-auto-provence.com.

 

Revenons à notre bourse qui se déroule donc le samedi 23 juin et dimanche 24 matin dans l’enceinte du musée et sur le bord de la route. On y retrouve bien la philosophie du lieu avec un melting pot assez surprenant où le solex côtoie la jaguar, où les grands fournisseurs de pièces comme Ichard expose à coté de particuliers, vieux de la vieille de l’automobile ancienne, où les abords du musée grouillent de vieux bidules avec leurs propriétaires. Pour automobile ancienne, il faut traduire véhicules anciens car il y a aussi des motos, des moteurs d’avion, voir des véhicules non identifiés.

Attention, qu’il n’y est pas de confusion, tout cela est à une échelle réduite en comparaison au Avignon Motor Festival. Il y a moins d’exposants, moins de véhicules mais l’ambiance y est bien meilleure. Le site naturel Provençal laisse la place aux cigales et la buvette sous les arbres est très appréciable quand l’atmosphère chauffe vers les coups de midi. 

Seul bémol cette année, il me semble qu’il y avait moins de monde, moins de choix que l’année précédente. C’est vrai que je m’y étais rendu le samedi en début d’après midi et non le dimanche matin.

Pour plus de photos, voir l'album : Bourse, Orgon 2006 Bourse, Orgon 2006

Partager cet article
Repost0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 13:46

Pour la 2ième année consécutive, je me suis rendu au festival d’Avignon de voitures. Le nom de cette manifestation n’est pas trop à mon goût. Légèrement anglophone, je trouve qu’il colle mal à notre Provence. Bref, le plus important n’est pas la forme mais le fond, et là il y a du bon.

Tout d’abord, le festival se déroule sur 3 jours, du vendredi au dimanche. Ce qui permet de profiter d’un vendredi sans foule. Il y a également moins de véhicules sur les parkings et moins d’exposant mais l’essentiel est là quand même.

De plus, ce festival rassemble plusieurs monde tournant autour des véhicules à moteur : le musée avec voitures de prestiges (invité cet année lamborghini) link , les motos link , les véhicules de compétition link , les camions et engins agricoles link , la bourse de pièces, le tunning link , une vente aux enchères link , les parkings pour passionnés, le salon des voitures recentes, les camions décorés et une course dans le Vaucluse qui part le matin et revient le soir avec des véhicules superbes link .

Enfin, le festival reste gratuit aux véhicules anciens ce qui n’est pas rien quand on voit le prix.

Sur les photos jointes, vous ne verrez pas les voitures récentes, je n’y suis pas allé. Vous aurez également une répartition par jour pour les parkings visiteur. Il y avait très peu de monde le vendredi link , mais énormément le samedi link , impossible de tout voir.

Le reste est réparti en fonction des halls et de leur destination (compétition, enchères, musée, …)

Pour la petite histoire, malgré le temps passé sur place, il ne m’a pas été possible de tout voir. D’abord, il y avait beaucoup de chose. En suite, je me suis mal organisé. Je devais me retrouver avec diverses personnes au fil du temps. Chacune à voulu voir les mêmes choses et moi, … les revoir. J’ai eu le plaisir de retrouver des amis du club des amoureux des 203/403 comme Philippe Pochon et Olivier Garde ainsi que des Oufs de 403 (très sympa).

Partager cet article
Repost0